Réfugié, une odyssée africaine

10 02 2017

Sortie du livre d’Emmanuel Mbolela, Réfugié, une odyssée africaine

Persécuté pour des raisons politiques, Emmanuel Mbolela (né en 1973) a fui la République démocratique du Congo (RDC, ex-Zaïre) en 2002. Il a voyagé six ans durant lesquels il a affronté les mêmes difficultés que des milliers d’autres migrant-e-s: racket des douaniers, business des passeurs, embuscade dans le désert du Sahara, travail au noir à Tamanrasset pour financer la suite du voyage et enfin la nasse marocaine, où il est resté bloqué pendant quatre ans. Là, et c’est l’un des deux apports principaux de son récit, il a fondé avec des compatriotes la première association de réfugié-e-s: l’Arcom, Association des réfugiés congolais au Maroc, refusant ainsi le statut de victime muette et impuissante dans lequel on le tenait. L’autre intérêt de ce livre est de montrer combien les femmes subissent encore plus de violence et d’exploitation que les hommes tout au long du parcours, mais aussi comment ce sont elles qui sont à l’initiative des actions de résistance et de protestation contre les conditions indignes imposées aux réfugié-e-s. Emmanuel Mbolela a fini par obtenir l’asile politique aux Pays-Bas en 2008. À partir de là, il a très vite rencontré des réseaux d’activistes pro-réfugiés en Allemagne (association AEI: Afrique Europe Interact), ce qui explique que son récit a été publié d’abord en allemand sous le titre Mein Weg von Kongo nach Europa (Mandelbaum Verlag en 2014). Depuis trois ans Emmanuel Mbolela a fait plus de trois cents présentations de son livre en Allemagne, Suisse et Autriche pour alerter et informer l’opinion publique sur la situation dramatique dans laquelle se trouvent ces personnes qui fuient dictatures et guerres et qui meurent par milliers anonymement dans le désert et la Méditerranée à cause de la politique de fermeture européenne. Il cherche également des soutiens en Europe pour continuer à aider les associations de défense des réfugiés subsahariens au Maroc, notamment la maison de repos et de protection réservée aux femmes migrantes à Rabat qu’il avait ouverte avec des amis au moment où il y était. Aujourd’hui, avec la parution en français de son récit, Emmanuel Mbolela veut entreprendre le même travail d’information et de sensibilisation en France et en Belgique auprès d’écoles et d’universités, de librairies, lieux de discussion, cafés associatifs, médias, etc…

Une odyssée africaine aux éditions Libertalia

Programme de soirées publiques avec Emmanuel Mbolela

Radio Zinzine vous invite à plusieurs réunions du 13 au 17 février 2017 dans la région PACA

Limans : Lundi 13 février, soirée publique, salle de Grange Neuve, coopérative Longo maï, à 20h30

Forcalquier : Mardi 14 février, restaurant La Parenthèse, place St-Michel ; conférence de 18h00 à 19h30, suivie d’un repas pour pouvoir continuer à discuter avec l’auteur (réservation pour le repas nécessaire au 04 86 90 20 41)

Marseille : Mercredi 15 février, Équitable Café, 54 Cours Julien, 19h30

Manosque : Jeudi 16 février, salle des Tilleuls, 18h30

 Montjustin : Vendredi 17 février, à l’École Buissonnière, 18h30, suivie d’un repas pour pouvoir continuer à discuter avec l’auteur (réservation pour le repas nécessaire au 04 13 37 06 00)

 


Actions

Informations



2 réponses à “Réfugié, une odyssée africaine”

  1. 17 05 2017
    Hélène (16:47:47) :

    Bon et évidemment juste après avoir posé ce commentaire je clique sur accueil et trouve l’info. Merci et désolée pour le dérangement !

  2. 17 05 2017
    Hélène (16:46:40) :

    Bonjour, j’ai entendu aujourd’hui sur radio Zinzine qu’il y a un nouveau cycle de conférences autour de l’ouvrage et des actions d’Emmanuel Mbolela, dont une à Aix et une à Sillans la Cascade.
    J’aimerais beaucoup y aller mais comme je conduisais je n’ai pas noté lieux et dates et je ne trouve pas l’info sur le web. Help? Merci!

Laisser un commentaire




Kyziah au Sénégal |
" COUREUR DES BOIS " Le bl... |
TSTL : Technicien Supérieur... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Réserve opérationnelle d...
| Think Tank Populaire
| les Couêts Bouguenais