Il y a trente ans, la chute du mur…

6102019

Il y a trente ans, le 9 novembre 1989, tombait enfin le mur de Berlin. quelques mois auparavant le rideau de fer s’ouvrait. L’Europe était de nouveau réunie, la liberté partagée… Pour peu de temps, nationalisme, populisme, racisme, fascisme gangrènent notre continent, une nouvelle barrière, un nouveau mur le ceinture. Celles et ceux, les migrants, qui ont besoin d’assistance, d’aide, de secours, sont laissés dehors, chassés, traqués. Ils et elles fuient les guerres, la misère, la torture et l’esclavage, nos sociétés les repoussent, les laissent mourir toujours plus nombreux en Méditerranée. Le secours, en mer ou en montagne, est un devoir. L’accueil est un signe d’humanité, une marque de civilisation, la fermeture est une marque de régression, de peur, de lâcheté… La forteresse Europe est un leurre, une absurdité et un crime. Il faut désobéir aux lois quand elles sont criminelles, disait Jaurès il y a plus d’un siècle, c’est toujours d’actualité.

Le nouveau rideau de fer. Le mur anti-migrants en Hongrie, à la frontière avec la Serbie

Le nouveau rideau de fer. Le mur anti-migrants en Hongrie

 

Utopie, résistance toujours, Bertrand




COLONIAL – POST COLONIAL – NEO COLONIAL … COLONIAL…

29092019

Lors du premier samedi du mois, le 5 octobre 2019 au Mas de Granier LONGO MAI – nous accueillerons ensemble avec vous : Many CAMARA, Remy CARAYOL, Alex ROBIN et Yankouba DIABATE, pour un débat polyphonique autour du Mali à 15h00.

Many CAMARA , anthropologue et sociologue, impliqué depuis plus de 40 ans dans des luttes pour le changement politique et social au Mali est originaire de Falea ou il a mené avec les Falois une résistance improbable mais réussie contre l’ouverture de la première mine d’uranium au Mali. Pour en découvrir plus : Nouvelles de Falea https://www.falea.eu/wp-content/uploads/2019/08/Newsletter_Falea_FR_ISO.pdf

Rémy CARAYOL est l’auteur d’un excellent article de dans le Monde diplomatique du mois de juillet 2019 que vous trouverez sous ce lien https://cloud.oolsa.net/s/eXEH5JntGN4PX6c

Alex ROBIN, journaliste à Radio Zinzine, spécialiste du lien colonial entre la France et le Mali, animera ce débat polyphonique.

vers 21h00 Yankouba DIABATE accompagne et terminera la soirée avec sa Kora. Voici deux échantillons sonores : https://www.youtube.com/watch?v=I-WlrJPU3_Y et au festival PAROLES INDIGO à Arles: https://youtu.be/cmC9dQsByhQ

Programme de la soirée du 5 octobre 2019 au Mas de Granier LONGOMAI https://cloud.oolsa.net/s/jH7R3qmLkxgTkM3 .

La ferme de Longo Maï dans la Crau (photo BB) Le Mas de Granier

La ferme de Longo Maï dans la Crau (photo BB) Le Mas de Granier

 

 




Free Svydovets

23092019

Iris de Longo mai Ukraine, milite avec l’association Free Svydovets et le Fonds Bruno Manser contre l’installation dans les Carpates d’une méga station de ski sur le magnifique site de Svydovets, un projet de plusieurs milliards voulu par un oligarque proche du nouveau président ukrainien. Elle est en ce moment au sommet pour le climat de l’ONU à New York pour dénoncer ce projet et les coupes illégales massives dans les forêts des Carpates et le trafic de bois à travers toute l’Europe…

sommet pour le climat à New York

sommet pour le climat à New York

 

Plus d’infos ce lundi dans le journal de radio Zinzine présenté par Alex à 19h00, à réécouter une semaine sur radiozinzine.org    

https://ecouterradioenligne.com/zinzine-gap/

Free svydovets : https://freesvydovets.org/fr/#news

à écouter sur RFI un grand reportage sur la lutte de nos amis en Ukraine pour sauver la forêt des Carpates : 

http://www.rfi.fr/emission/20190924-ukraine-carpates-forets-economie-climat-coupes-illegales-deforestation-zelensky

 




Frida Kahlo

14092019

« Douleur, plaisir et mort ne sont rien de plus que le processus de la vie. La lutte révolutionnaire, dans ce processus, est une porte ouverte à l’intelligence ».FB_IMG_1563123708543




Burning Country

2092019

Au cœur de la Révolution syrienne, par Leila Al-Shami et Robin Yassin-Kassab aux éditions de L’Echappée, traduction collective de l’anglais.

Leila Al-Shami est une blogueuse et activiste anglo-syrienne, Robin Yassin-Kassab est un journaliste et écrivain né à Londres. Après un chapitre consacré à l’histoire de la Syrie, empire ottoman, colonialisme français, l’indépendance, le nationalisme arabe puis le régime des Assad père et fils, les deux auteurs nous plongent dans la Révolution syrienne. Le Printemps arabe en 2011, les prémices du mouvement en Syrie. Les auteurs donnent la parole à celles et ceux qui ont lancé puis construit cette Révolution au jour le jour. Des premières manifestations de rue, l’organisation des comités locaux à travers tout le pays, jusqu’à la terrible, monstrueuse répression qui va s’abattre sur le peuple syrien orchestrée par le dictateur Bachar El Assad. Comment il va utiliser les antagonismes religieux et communautaires, comment sans aucune limite il va pratiquer l’enfermement, la torture, le viol et les exécutions sommaires, les disparitions… Les bombardements quotidiens, parfois chimiques sans aucune réaction de l’occident qui abandonne la Syrie et les syriens. Ce livre raconte aussi l’exode de millions de syriens et de syriennes pris en étau entre les tueurs du régime et les tueurs de Daech. Le peu d’espoir qu’il reste se trouve dans les solidarités qui fonctionnent dans les camps de réfugiés au Liban ou en Turquie, ce livre est dur comme cette histoire qui se prolonge et n’en finit pas, pourtant, la volonté, la créativité, l’imagination de tous ces révolutionnaires est exemplaire. La férocité du régime et de ses complices russes et iraniens a eu raison de cette intelligence collective. Un livre à lire pour ne pas oublier.téléchargement (1)




Voix d’Italie, Voix Migrantes

23082019
Stage de chant
L’émission Commune Oreille, sur radio Zinzine, s’associe à Terracanto pour s’essayer à une proposition plutôt différente de ses habitudes : un multi événement autour de la question des chants de migration en Italie.

ça donne un stage de chant adulte avec Laila Sage & Lorenzo Valera du 5 au 8 sept
puis une conférence chantée le dimanche 08/09 à 18h au Cloître des Cordeliers à Forcalquier
et une émission radio de musique libre Commune Oreille spéciale le lundi qui suit, une séance de cinéma avec le Bourguet, des ateliers scolaires… bref, tout un tas de trucs bien détaillés ici :
à bientôt !commune oreille



La plus belle qualité d’un révolutionnaire

18082019

 

 

 

 

     FB_IMG_1559652546184Utopie, résistance et révolution, à la votre, Bertrand




Baudelaire et Apollonie

12082019

Un roman de Céline Debayle aux éditions Arléa

D’abord ce prénom, Apollonie, donne envie d’en savoir plus. Puis cette histoire d’amour entre Charles Baudelaire et Apollonie Sabatier, le poète a été dingue de celle qui était appelé la Présidente, cela dura cinq ans et se traduisit par dix poèmes dans les Fleurs du mal. Baudelaire fut amoureux cinq ans d’Appolonie mais ne fut son amant qu’une fois. C’est cet unique rendez-vous charnel que raconte avec brio ce livre, puis l’échange de lettres qui en suivit. Le poète n’est pas franchement sympathique, misogyne, sombre, pénible… Appolonie est beaucoup plus marrante et nous fait balader dans le Paris littéraire et artistique du milieu du dix neuvième siècle. 

ApollonieExtrait de l’un des dix poèmes, Le flambeau vivant 

Ils marchent devant moi, ces Yeux pleins de lumières,

Qu’un Ange très savant a sans doute aimantés ;

Ils marchent, ces divins frères qui sont mes frères,

Secouant dans mes yeux leurs feux diamantés.

 

Me sauvant de tout piège et de tout péché grave,

Ils conduisent mes pas dans la route du beau ;

Ils sont mes serviteurs et je suis leur esclave ;

Tout mon être obéit à ce vivant flambeau.

 




Les Enténébrés

6082019

Un roman de Sarah Chiche aux éditions du Seuil

Ce roman commence en 2010 par la vague de chaleur exceptionnelle qui s’est abattue sur la Russie, ruinant la récolte de blé. Le prix du blé s’envole provoquant des famines un peu partout dans le monde. Ces famines provoquent alors le Printemps arabe et son lot de révoltes. Le peuple syrien se fait massacrer par son dictateur. En 2015, les syriens par centaine de milliers fuient vers l’Europe.Sarah, psychologue française comme l’auteure de ce livre, est à Vienne en Autriche pour écrire un article sur les conditions d’accueil des réfugiés… Elle rencontre Richard, un musicien célèbre, pour les deux démarre un amour fou, mais Sarah aime toujours son mari. Deux histoires d’amour intenses, éprouvantes, qui vont la mener très loin et faire resurgir le passé des femmes de sa famille. La mère de Sarah, sa grand-mère, son arrière grand-mère, toutes internées, minées par le même mal.

L’histoire familiale se mêle à l’histoire générale et nous allons de la fin du dix neuvième siècle à la catastrophe climatique de ce début de millénaire, en passant par la seconde guerre mondiale et les indépendances en Afrique. Un livre passionnant, qui provoque une multitude de questions, et ne laisse pas indifférent, ni tranquille. Troublant aussi, roman ou biographie ? On ne sait plus lorsque l’un des personnages répond méchamment à Sarah, n’oublie pas de mettre cette scène dans ton prochain roman…  Les-entenebres




Le dernier livre de Andréa Camilleri

23072019

Cette fois malheureusement c’est vraiment le dernier livre d’Andréa Camilleri, il est mort ce 17 juillet à l’âge de 93 ans. Il était né en 1925 à Porto Empédocle en Sicile, la ville qu’il avait rebaptisée Vigata pour les nombreuses et passionnantes aventures du commissaire Montalbano. Camilleri et Montalbano vont nous manquer, surtout dans l’Italie du sinistre Salvini. Le fasciste Salvini est assurément l’anti-thèse de l’humaniste Camilleri, sceptique et intelligent, gourmet, amoureux de la vie, jamais fatigué de dénoncer l’injustice et la corruption mafieuse… Il nous reste tous ses livres, et ses combats à poursuivre. 

« La pyramide de boue » Une enquête du commissaire Montalbano, de Andréa Camilleri, aux éditions Fleuve noir.

Une nouvelle enquête du commissaire Montalbano, toujours à Vigata la petite ville imaginée par l’auteur, mais qui pourrait très bien être Porto Empédocle au sud de la Sicile. C’est le sud mais il pleut des cordes sur Vigata, depuis une semaine et pour une bonne partie de cette histoire, de la flotte et de la boue partout, cela porte sur les nerfs de Montalbano. De plus, la dépression de sa compagne, seule quelque part sur le continent au nord, l’inquiète… Son âge qui avance, les premiers signes de la vieillesse, le perturbent, et c’est un Montalbano énervé et irritable que nous retrouvons, il lui arrive même, chose incroyable pour lui de perdre l’appétit… Rassurez-vous, il y a quand même de sacrés repas et des nouvelles recettes à découvrir.

Ce dernier livre de Camilleri débute par un cadavre en caleçon découvert sur un chantier interrompu, la compagne du mort, une jeune allemande, a disparue. Qui cherche à intimider des témoins et un journaliste enquêteur ? La Mafia n’est jamais loin dans les livres de Camilleri, et c’est de nouveau le cas, la bataille entre les deux familles qui se partagent la région fait des dégâts… C’est dans une société corrompue et déliquescente que le commissaire mène cette enquête, une nouvelle fois traduite avec un énorme talent par Serge Quadruppani. téléchargement

Utopie, résistance, bonne bouffe, à la votre, Bertrand

 







Kyziah au Sénégal |
" COUREUR DES BOIS " Le bl... |
TSTL : Technicien Supérieur... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Réserve opérationnelle d...
| Think Tank Populaire
| les Couêts Bouguenais